ÉDUCATION POUR TOUS, PeACE-ONG S’ENGAGE

Les collèges de l'Atlantique et du Couffo reçoivent un appui financier

La mobilité des enfants est favorisée par plusieurs facteurs dont l’échec scolaire. En effet, les enfants en situation de mobilité sont pour la plupart des déscolarisés ou des enfants sans occupation. Face aux difficultés scolaires, les élèves ne réagissent pas de la même manière. Les échecs aux examens conduisent au décrochage scolaire. Bien que l’enseignement public soit de qualité, il n’est pas un secret que dans les cours privés, une attention plus particulière est observée : les infrastructures et matériels didactiques, par exemple, sont souvent incomparables. Aussi, en dehors des cours classiques et des évaluations périodiques et régulières, des séances de remise à niveau sont-elles systématiquement organisées à l’endroit des candidats aux divers examens. Les parents disposant de plus de revenus recrutent des répétiteurs pour leurs enfants qu’ils soient dans le privé ou le public.

L’État, en interdisant l’organisation des cours de renforcement à la charge des parents dans les collèges publics, octroi une subvention aux établissements. Selon les enseignants, cette subvention ne parvient pas toujours à temps et n’est pas toujours à la hauteur des attentes. Cet état de chose ne permet d’organiser assez de séances pour préparer les candidats. Ce qui influe fortement les résultats obtenus en fin d’année.

C’est donc à juste titre que PeACE-ONG s’est assignée la mission d’appuyer financièrement les Collègues d’Enseignement Général. L’appui ne vient pas remplacer ce que fait l’Etat mais plutôt accompagner les efforts de ce dernier.

Grace à son partenaire financier, qu’est le Ministère de la Coopération allemande (BMZ) et avec l’appui technique de la Caritas Allemagne, les responsables de PeACE-ONG se sont portés vers les collèges pour les soutenir dans l’organisation des séances de travaux dirigés au profit des candidats au Brevet d’Étude du Premier Cycle (BEPC).

Au total, seize (16) collèges de l’Atlantique et du Couffo ont reçu chacun un chèque de deux cent mille (200.000) francs CFA à l’exception du CEG Gbessou qui a bénéficié d’un appui de trois cent mille (300.000) francs CFA en raison des arrondissements qu’il couvre dans la commune de Sô-Ava.  Soit, un appui financier trois millions trois cent mille (3.300.000) francs CFA.

De façon exhaustive, les CEG appuyés sont :

 

DÉPARTEMENT DE L’ATLANTIQUE

Commune de Zè : CEG Tangbo-Djévié, CEG Sèdjè-Dénou et CEG Gbéto.

Commune de Sô-Ava : CEG Gbessou.

Commune de Tori-Bossito : CEG Tori-Cada, CEG Avamè et CEG Acadjamè.

Commune de Kpomassè : CEG Tokpa-Domè, CEG Kpomassè Centre et CEG Dédomè.

 

DEPARTEMENT DU COUFFO

Commune de Dogbo : CEG Dévé, CEG 1 Ayomi, CEG 2 Ayomi et CEG Kpodaha

Commune de Djakotomey : CEG Kpoba et le CEG Adjintimey.

Il est à noter que les cérémonies de remise de chèques ont été organisées dans les collèges concernés et en présence des élèves candidats au BEPC, des membres des administrations des collèges, des représentants de parents d’élèves ainsi que les Chefs d’Arrondissement durant les mois d’avril et de mai 2019. Les bénéficiaires ont exprimé leur joie et leur reconnaissance à l’endroit de PeACE-ONG et on fait la promesse de produire des bons résultats à l’issue des examens.

Pour Monsieur Alexandre DEGNON, Président du Conseil d’Administration de PeACE-ONG, c’est ensemble que nous pouvons, la main dans la main, construire un monde paix pour les enfants. L’éducation des enfants reste et demeure la clé du développement durable. Il a profité des occasions de remise de chèque pour adresser ses sincères remerciements à l’État allemand (BMZ) et à la Caritas Allemagne pour la confiance placée à l’endroit de PeACE-ONG et pour l’accompagnement dont elle bénéficie. Le Directeur Exécutif de PeACE-ONG, Monsieur Roch MAFORIKAN, quant à lui, a invité les bénéficiaires à faire bon usage des fonds mis à leur disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *