TORI- BOSSITO AUX COULEURS DE LA CAMPAGNE « STOP HARCÈLEMENT SEXUEL »

Le harcèlement sexuel est une embûche qui se rencontre dans le milieu éducatif. Il est présent aussi bien dans les écoles que dans les ateliers d’apprentissage. Dans le cadre des actions du projet : « prévenir le flux des enfants vers la rue au Sud Bénin », PeACE-ONG a initié la campagne de sensibilisation « STOP HARCÈLEMENT SEXUEL », dans ses communes interventions. Dans la ville de Tori- Bossito, la campagne a été faite dans 4 Collèges d’Enseignement Général (CEG) et au niveau des apprentis des arrondissements de Tori- Cada, de Tori-Avamè et de Tori-Gare.

Les séances ont été conduites par le Coordonnateur de Zone, Wilfried LISSA avec l’appui de l’animatrice communautaire, Nikey Grâce KOUCHIKA qui a assuré la mobilisation communautaire et la séance dans les ateliers de Tori-Gare.

Le harcèlement sexuel est l’une des causes qui sous- tendent, la mobilité des enfants. Ainsi, la campagne « STOP HARCÈLEMENT SEXUEL » a été initiée dans les communes d’intervention de PeACE-ONG dans le cadre du projet « prévenir le flux des enfants vers la rue au Sud Bénin ». Les élèves et apprentis de la commune de Tori-Bossito ne se sont pas fait compter l’évènement. La campagne a débuté au CEG Tori- Avamè. Ensuite les CEG Tori- Bossito, CEG Tori- Cada et CEG Tori Acadjamè s’en ont suivi. Les apprentis de Tori- Cada, de Tori- Avamè et de Tori- Gare ont aussi bénéficié de la campagne. 

Au CEG Tori- Avamè

Seul collège public de l’arrondissement de Tori-Avamè, la campagne a commencé par ce lieu de savoir. C’était dans la matinée du 07 mai 2019. Réunis dans une salle de classe, les élèves ont exposé sans crainte leurs connaissances sur le phénomène du harcèlement sexuel.  Après une petite détente d’aérobic de 5 minutes, fait sur le morceau « Molo molo » de l’artiste Zorobox, les élèves ont exposé démonstrations à l’appui, les manifestations, causes et conséquences du harcèlement sexuel. Ils n’ont pas manqué de dire les auteurs de ces actes qui peuvent être les élèves, les enseignants et même les acteurs en dehors de l’école. A l’aide des affiches conçues pour la sensibilisation, le message a été passé.  La causerie de ce jour a pris fin avec la remise des gadgets aux élèves qui ont participé activement à la séance. La causerie au CEG Tori- Bossito s’en ai suivie. 

Au CEG Tori- Bossito

Le 08 mai 2019, les élèves du CEG Tori-Bossito ont bénéficié de la campagne de sensibilisation sur le harcèlement sexuel. Durant 2 heures de temps, les élèves ont échangé sur les manifestations, causes ; conséquences du harcèlement sexuel. Un coin de voile a été levé sur les corollaires du harcèlement sexuel. Nous pouvons citer, la prise des stupéfiants (pour faire des exploits durant l’acte sexuel), le snobisme, la dépigmentation. Les élèves ont également pris connaissance de l’existence des minorités sexuelles. Quelques astuces ont été données aux apprenants pour se défendre en cas de harcèlement sexuel.

Au CEG Tori- Cada

Le 10 mai 2019, les élèves du CEG Tori- Cada ont pris part à la causerie sur le harcèlement sexuel. C’était lors des journées culturelles dudit collège.  Dans la cour de l’école, sous le regard des membres de l’administration du collège, les apprenants ont échangé avec les membres de l’équipe de PeACE-ONG sur le harcèlement sexuel. La session s’est déroulée dans une ambiance festive. Les divers aspects du harcèlement sexuel ont été abordés de fond en comble et expliqué avec le concours des participants qui ont mis à nu les diverses manifestations de ce mal. Le débat avec ceux-ci s’est beaucoup accentué sur les conséquences du harcèlement sexuel et les violences morales que peuvent subir les personnes harcelées. La séance a pris fin avec les questions de compréhension des participants et la remise des gadgets aux participants ayant répondu aux questions.

Au CEG Acadjamè

A l’instar des autres collèges cités, le 17 mai 2019, lors des journées culturelles, les élèves du CEG Acadjamè ont accueilli avec joie, la campagne de sensibilisation « STOP HARCÈLEMENT SEXUEL ». En présence des membres de l’administration du collège, les élèves ont participé activement à la sensibilisation. La causerie de ce jour a débuté avec une courte séance d’aérobie qui a égayé les participants. Ce défoulement leur a permis de participer activement à la causerie. Ainsi, ils ont expliqué les manifestations, causes et conséquences du harcèlement sexuel dans leur milieu. Sur la base des expériences des participants le message de sensibilisation a été exposé et expliquer. Les participants à la fin de l’entretien ont été armés d’astuces pour combattre le harcèlement sexuel dans leur milieu. La séance s’est terminée avec diverses questions de compréhension.

Rencontre des apprentis de Tori-Avamè

Le 13 mai 2019, les apprentis de l’arrondissement de Tori-Avamè ont bénéficié de la campagne. Venus nombreux des ateliers de l’arrondissement, tous les corps de métiers étaient représentés. Les apprentis, en majorité les filles ont exposé les difficultés qu’elles rencontrent au quotidien en ce qui concerne le harcèlement sexuel. Les garçons présents ont renchéri en expliquant également les techniques par lesquelles la plupart des hommes prennent pour harceler les filles. Des questions sur la conduite à tenir en face d’un cas harcèlement sexuel a été exposée aux participants de même que des astuces pour éviter ce phénomène. La causerie de ce jour a pris fin avec la doléance des patrons à l’endroit de PeACE-ONG pour de pareilles activités à l’endroit des apprentis.  

Rencontre des apprentis de Tori- Cada    

Comme les apprentis de l’arrondissement de Tori- Avamè, les apprentis de l’arrondissement de Tori- Cada ont également participé à la campagne « STOP HARCÈLEMENT SEXUEL ». C’était le 16 mai 2019 dans les locaux de l’arrondissement de Tori-Cada. Venus des ateliers de l’arrondissement, ils étaient nombreux à suivre avec attention la causerie éducative. Avec l’appui de certains patrons d’ateliers présents, la sensibilisation a eu lieu. Les questions de la dépigmentation, du multi partenariat sexuel, du suivisme, des mariages précoces, grossesses non désirées ont aussi été abordées pour montrer aux participants les conséquences de ce mal. Durant la causerie, des astuces ont été données aux apprentis. Le slogan de la campagne a été dit et expliqué. A la fin de la séance, les patrons ont émis la doléance d’accueillir les fois prochaines de pareils événements.   

Échanges avec les apprentis dans leurs ateliers dans l’arrondissement de Tori- Gare  

Contrairement aux deux autres arrondissements, dans l’arrondissement de Tori- Gare, la campagne de sensibilisation a été faite dans les ateliers. Ainsi, quatre ateliers de coiffure et de couture ont été parcourus. Il s’agit, des ateliers Hosanna Coiffure, Love Coiffure, La main de Dieu Couture et l’atelier de couture et de broderie le Génie Couture. Dans ces divers ateliers, les apprentis ont été entretenus sur la question du harcèlement sexuel. Les apprentis n’ont pas hésité à demander des conseils sur la conduite à tenir dans divers cas. Dans les ateliers, les questions de la prise des stupéfiants pour des performances sexuelles, de la dépigmentation, des grossesses précoces et/ou non désirées, de l’abandon de la formation, d’avortement ont été abordées et longuement débattues. Les apprentis ont émis la doléance de revoir très souvent l’équipe pour discuter des questions du genre. La campagne « STOP HARCÈLEMENT SEXUEL » a pris fin dans la commune de Tori- Bossito le 20 mai 2019 au grand bonheur de tous les participants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *